menu more
Retour

Menace terroriste – Les salles bruxelloises paient le prix fort

Les salles de fête bruxelloises paient le prix fort de la morosité ambiante depuis le relèvement du niveau de la menace à son maximum. Pour certaines, les annulations en chaîne laissent entrevoir une longue période pour se remettre à flots. Depuis les attentats à Paris et plus encore la nuit de vendredi à samedi dernier, lors de laquelle l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam) a relevé de 3 à son niveau maximum l’état d’alerte dans la capitale, les salles bruxelloises sont confrontées à une pluie d’annulations d’événements privés. Parfois sur ordre de police, mais parfois par peur de se rendre dans la capitale.

Article complet : Menace terroriste – Les salles bruxelloises paient le prix fort